Comment gérer la pandémie dûe au Covid-19

Comment exploiter le confinement
 en créant un article de blog
#restonscheznous.
C’est la tendance. C’est l’obligation. Couper court à la formule exponentielle du virus. Un minus virus à l’origine d’une guerre contre l’infiniment petit. C’est plutôt l’homme « invincible » contre une insignifiante petite protéine  Des états, et non des moindres, sont désarmés malgré leur système de santé irréprochable.
Voilà la résultat des manipulations chimiques de sorciers!
Quand la forêt Amazonienne, poumon de la planète subit une boule à zéro, quand les animaux se font rares.
L’homme va à sa perte consciemment, il se croit intouchable. Pourtant un invisible virus prends le dessus sur lui.
C’est la rapidité de multiplication et de transmission qui fait la force de cet ennemi.
Il était tranquille, en cohabitation avec une chauve-souris. En parfaite symbiose. Et voilà que la souris volante se fait rare, (ou le pangolin).
Il faut bien que ces micro-organismes vivent, survivent, trouvent un autre hôte!
Les êtres humains sont inhumains. La faune et la flore se déflorent en direct.
Nous sommes plus de sept milliards d’âmes.
Combien d’espèces animales ont disparues?
Combien d’arbres pourvoyeurs du vital oxygène finissent en pâtes à papier, meubles?
Il faut bien penser à notre confort! La pollution est-elle un mal nécessaire?
Les destructions massives des sources d’eau. La guerre contre l’espèce humaine.
Mais l’ennemi n’est pas un extraterrestre. Il est bien terrestre, il a aussi le droit de vivre.
Cette protéine aux apparences… sans apparences.
L’œil nu n’y voit que dalle. Il lui faut un microscope pour faire le  scoop.
La coupe est pleine et les pays se « disputent » un record macabre.
#restonscheznous,
 c’est la seule contre-attaque du commun des mortels. Pourquoi une  telle réaction? Pourquoi cette volte-face en apparence timorée? Quand l’ennemi est invisible, la seule riposte à notre portée est de s’isoler, afin de l’isoler et lui couper sa progression fulgurante.    
Que doit-on faire ? Quelle doit être la contre attaque quand la majorité de la population mondiale est contaminée ou risque de  l’être?
  • ·         Primo, s’assurer que le confinement est strictement respecté et que les contrevenants s’exposeront à de sévères sanctions
  • ·         Deusio, Etudier les caractéristiques du Génome du Covid-19.  afin de mieux le combattre.
  • ·         Tertio, et c’est, à mon avis, l’action la plus importante à faire, une fois cette pandémie passée: Remettre en cause la manière de traiter notre écosystème.
Il y va de  notre survie, notre avenir en tant qu’espèce humaine. Peut-être que certains lecteurs me trouverons trop alarmiste. Mais c’est mon impression au vu des comportements nihilistes de certains groupes d’individus, certains pays réputés développés.
Cette pandémie a obligé les grandes puissances de choisir entre la vie humaine et l’économie de chaque pays. Le confinement, pour certaines puissances, veut dire pertes économiques, chute du prix du baril de pétrole, récession économique.
#restonscheznous,
c’est la réponse du simple citoyen du monde, loin des calculs, statistiques, courbes et graphes des économistes et des grosses têtes.
#restonscheznous, 

une occasion pour s’intérioriser, méditer, prier, lire, écrire. Une chance pour les membres de la famille pour rester plus souvent ensemble, de mieux se  connaitre. Une sorte de thérapie familiale.

Pour finir, je vous propose un lien vers un article de blog d’Olivier Roland où il parle de

5 sujets de blog qui cartonnent pour en finir avec la page blanche

fashion man people sign
Photo de cottonbro sur Pexels.com

La Révolution du 22 février 2019

Une république jeune, juste, libre.

Nous vivons les prémices d’une nouvelle ère de paix mondiale. Notre Hirak, ou plutôt notre révolution du sourire fera tâche d’huile. Je sais, je rêve. Mais tous les germes d’une révolution Pacifique sont en place. Il suffit d’arroser ces germes de paix dans nos esprits et nos cœurs et nos prières feront le reste. Déjà presque trois mois de bouillonement, de tâtonnements. La révolution du 22 février 2019 est intacte jusqu’à ce jour.

En vérité, le Hirak a réellement débuté le 16 février 2019, à Bordj-bouareridj. Précision de taille pour l’histoire.

Mais un peuple de 42 millions ne peut plus être détourné de son véritable destin. L’histoire retiendra qu’un intermède de 60 ans ne détournera la révolution des un million et demi de martyrs de son cours naturel. On dit qu’un fleuve possède une « mémoire ». Même après cent ans, le fleuve retrouvera toujours son lit originel.

Certes, cette révolution fait peur à beaucoup de dirigeants arabes et occidentaux. Ils redoutent l’effet domino. De peuples soumis à peuples conscients. Cela ne fait pas l’affaire des chefs d’États habitués à imposer leurs diktats et se servir sans rendre des comptes  à leurs peuples.

Le S.I.L.A ou Salon International du Livre d’Alger 2018

Il restait uniquement un jour  avant  la   clôture de l’événement.  Il fallait absolument qui j’y  fasse  un tour,  histoire d’exciter mes  papilles gustatives,  euh,  je  veux dire mes pupilles lectrices, très au courant des nouveautés dans  le  monde du livre. Ce  monde indétrônable, malgré les lourds  médias imposées, à  grands coups de  pubs. Ah la  pub et la PNL. La  pub a  appris de la  PNL comment squatter l’esprit humain,  comment l’inciter à  acheter des trucs dont  il n’a  pas  vraiment besoin. Plus de   secrets  pour les manipulateurs de   tous bords. Le cerveau humain est  livré méninges  de singes et  poings liés. Le  lien est  vite fait  entre  le dirigeant et  le  dirigé.

Une   séance pas  comme  les  précédentes.  Beaucoup d’invités vedettes. Des nouveautés à  gogo. Un nombre de  visiteurs record.
Bref,  tous  les  ingrédients étaient au rendez-vous.  Des auteurs comme Yasmina Khadra, Amari Chawki, Ahlem Mosteghanemi, Nina  Bouraoui, Kamel Daoud, Amin Zaoui  étaient présents.  Oui, je  dis  bien présents,  même s’ils  étaient loin physiquement, on sentait leur aura planer sur  le salon.
Je viens de commencer la lecture de « La boîte noire de l’Islam » de Amin Zaoui. Et de prime abord, il est attractif. Bonne lecture.

Les sept lois spirituelles du succès

Dr Deepak Chopra
Les sept lois spirituelles du succès enseignent en fait, les lois de la vie. Tout ce que nous pouvons voir, entendre, sentir, goûter ou toucher. Il suffit d’intégrer les mécanismes naturels de la nature autour de nous pour qu’on découvre enfin le ou les secrets du bonheur et de l’univers. Une conscience à l’écoute de la nature et son application naturelle dans tous les domaines de notre vie. Cette intégration de la nature nous donnera la clé pour réaliser tous nos rêves, sans effort aucun. La nature crée ainsi toute chose.
La réussite a toujours été considérée comme une suite de travaux acharnés et souvent aux dépends des autres. Pourtant la connaissance et la pratique des lois spirituelles nous harmonisent avec la nature. La richesse matérielle n’est qu’un aspect de la réussite. Celle-ci est une direction, bien plus qu’une destination. L’abondance matérielle rend le voyage plus agréable. Mais en plus de cela, la réussite est aussi la santé, l’énergie, l’amour des relations, l’équilibre émotionnel, psychologique et la paix de l’esprit.
Et pourtant nous devons cultiver les graines de la divinité pour pouvoir jouir de ces joies simples et saines. La vraie réussite est, naïvement, le déploiement de la divinité en nous. Réussir c’est voir le divin dans tous nos actes et dans tout ce qui est autour de nous. Voir Dieu dans la beauté d’une fleur, le vol d’un oiseau, un coucher de soleil.

« L’univers physique n’est rien d’autre que le Soi se tournant vers Lui-même pour s’expérimenter en tant qu’esprit, pensée et matière physique. La conscience en mouvement s’exprime par les objets de l’univers, dans l’éternelle danse de la vie. Deepak Chopra ».

L’esprit, la pensée et le corps sont, finalement la même chose. C’est le non-manifesté sous ses trois aspects. Le processus complet de la divinité en mouvement, ce sont les lois physiques de l’univers.
Lorsque nous comprenons et appliquons ces lois à nos vies, tout ce que nous désirons peut être crée.
Pourquoi ?
Parce que les mêmes lois qu’utilise la nature pour créer une forêt, une galaxie, une étoile ou un corps humain peuvent aussi nous offrir la réalisation de nos plus profondes aspirations.

73003-1img20180423184850

Examinons  ces sept lois :
1/La loi de la pure potentialité:

On peut appeler la loi de pure potentialité, loi de l’Unité car sous la diversité infinie de la vie, se trouve l’unité de l’esprit qui pénètre tout.

Le champ de pure potentialité nous rapproche de notre « soi » par opposition à la référence à l’objet. Se référer à l’objet nous pousse à plaire aux autres, à chercher tout le temps la tolérance des autres. Nos pensées et nos actions sont orientées vers une réponse désirée. Elles sont donc basées sur la peur. Lorsque nous vivons le pouvoir du Soi, la peur, le besoin de contrôler, la recherche de l’approbation d’autrui ou de maîtrise extérieure s’évanouissent.

Quand on se réfère à l’objet, c’est notre ego qui est le maître intérieur. Notre ego n’est pas ce que nous sommes réellement. Il n’est que l’image que nous avons de nous-mêmes, notre masque social, le rôle que nous jouons. Ce masque prospère quand on nous approuve. Il veut le contrôle et le pouvoir, parce qu’il survit dans la peur. Notre vrai Moi, esprit ou conscience est libre de ces chaines Il est indifférent aux critiques, n’a peur d’aucun défi. Il ne se sent ni inférieur ni supérieur à personne. Parce qu’il trouve le même Soi chez les autres.

Le pouvoir d’un dirigeant, d’un chef d’entreprise ou d’un milliardaire ne vient que du titre, du statut ou de l’argent. Ce pouvoir disparaît avec la qualité, la fonction ou la richesse.
Le pouvoir du Soi est, au contraire, permanent puisqu’il se base sur la conscience du Soi. Il est un aimant attirant vers nous les situations, les circonstances et les personnes désirées. Les lois de la nature sont ainsi à notre service. C’est le pouvoir de la divinité, de l’état de grâce. Et nos relations avec les autres seront tissées du véritable amour.

Pour appliquer la  loi de  pure potentialité, L’auteur nous invite à faire des exercices quotidiens.

    1. Méditer trente minutes le matin et trente minutes le soir (Position assise, silence, respiration consciente)
    2. Communier quotidiennement avec la  nature: par exemple, écouter le bruit d’un ruisseau, apprécier le coucher du  soleil ou sentir simplement le parfum d’une fleur.
    3. Pratiquer le non-jugement. Commencer notre journée par la résolution de ne juger de rien de ce qui arrivera. Et toute la journée, se souvenir de ne pas juger.

2/ La loi du don:

« Décider de donner ce que nous voulons recevoir permet à l’abondance de l’univers de circuler à travers nos vies. » Deepak chopra

Notre corps, comme notre esprit, fait partie d’un échange actif et constant. Comme le sang, la richesse et l’abondance doivent circuler. Le sang doit circuler pour alimenter nos différents organes. Sa stagnation est synonyme de mort. Cette loi est aussi nommée la loi du donner et du recevoir.

L’auteur nous renseigne sur  l’origine latine du mot anglais pour désigner l’argent « currency » qui signifie courir ou couler. Ainsi, le  mot anglais « affluence » désigne la richesse vient de la racine  latine « affluere » qui signifie « couler vers ». L’argent est donc  un symbole de  l’échange d’une énergie de vie. Si on bloque cet échange, on interfère avec  l’intelligence de la nature.

L’action de donner doit être spontanée et sans regret. Le don offre de la joie à celui qui reçoit et à celui qui donne. On peut offrir une fleur, un compliment, une pensée, une  prière, une bénédiction. Aussi longtemps que  nous donnerons, nous recevrons.

Pour appliquer la  loi du  don:

  1. Quelque soit la  personne rencontrée, je lui donnerai un présent. Ça peut être une  prière, un compliment, une bénédiction. Il y aura ainsi dans ma vie et celle des autres, un processus de circulation de la joie, la richesse et  l’abondance.
  2. aujourd’hui, j’accepte tous les présents que  l’on me fait avec gratitude. J’accepterai aussi la lumière du  soleil, le chant des  oiseaux, une  pluie de printemps.
  3. je  prends l’engagement de protéger la circulation de  la richesse dans ma vie en donnant et recevant. Chaque  fois que  je rencontrerai une  personne, je  lui  souhaiterai silencieusement bonheur, joie et rires.

3/ La loi du  Karma (Loi de cause à effet)

Comme un boomerang, chaque action génère une force qui revient vers nous.

Notre vie présente est le résultat de décisions prises dans  le passé. Certes, il est très possible que plusieurs de ces décisions soient prises de façon inconsciente. Mais la finalité est notre manière d’être dans ce temps présent.

Le destin, ou ce qui est écrit, n’est pas une fatalité. Il suffit d’observer les décisions que  nous ne cessons de prendre. Par cet acte d’observation, nous basculerons vers  la conscience le processus entier de la réaction inconsciente.

Avant toute décision, nous devons  nous  poser deux questions:

1/ Quelles sont les conséquences de ce choix? Notre cœur nous le fera découvrir tout de suite.

2/ Ce choix sera-t-il source de  bonheur pour  moi comme pour ceux qui m’entourent? Si la réponse est oui, je continue. Dans le cas contraire, il faut renoncer. Tout  simplement.

L’univers nous aide aussi à faire le bon choix en écoutant notre corps et sa réaction aux sensations de confort ou d’inconfort. Si le message est une sensation d’inconfort, laissez tomber ce choix. Chez la plupart d’entre nous, il faut écouter le cœur. Demander et attendez. La réponse viendra sous forme d’une sensation, même minime mais elle sera là, dans notre corps.

Il y a trois manières de gérer nos dettes karmiques:

  1. Payer ses dettes karmiques car la loi du Karma explique  qu’aucune dette dans cet  univers ne reste  impayée
  2. Transformer notre Karma en une expérience plus désirable. Se poser des questions libératrices: Que  puis-je apprendre de cette expérience? Quel message l’univers est-il en train de me donner? Comment  puis-je rendre cette expérience utile aux  autres?
  3. Transcender votre Karma par  la  pratique régulière de la  méditation.

4/ La  loi du moindre effort

Elle se fonde sur le fait que l’intelligence  de la nature fonctionne sans aucun effort, avec une gaie insouciance. La nature fait son travail, naturellement, sans le moindre effort. Comme l’herbe qui pousse sans effort.

Elle est formée de trois composantes:

  • L’acceptation: Accepter les personnes, les situations et les circonstances telles qu’elles sont
  • La responsabilité: Ne blâmer personne, s’assumer et tous les tyrans deviendront nos profs.
  • L’abandon: Plus besoin de convaincre les autres de quoi que ce soit. Nous dégagerons ainsi une énorme quantité d’énergie.

Le passé est une histoire, le futur un mystère; le  moment présent est un don. C’est pourquoi ce moment est appelé « présent ».

Copions tout simplement la nature pour vivre naturellement et ainsi, être accessible à ses richesses.

5/ La loi de l’intention et du désir

L’énergie et l’information existent partout dans  l’univers. La conscience humaine est la plus flexible des consciences. Elle peut transformer consciemment le contenu d’informations qui donne vie à notre corps physique.

Ce changement est rendu possible grâce à l’attention et  l’intention. L’attention « énergétise » et l’intention transforme.

Étapes à suivre:

  1. Établir une liste de tous vos désirs. Portez-les ou que vous allez. La relire avant de méditer, avant de dormir, et chaque matin.
  2. Vous confierez ces désirs à la matrice de la création. Et si les choses ne vont dans le sens de vos souhaits, vous saurez que les plans cosmiques ont pour vous des projets plus grands que ceux imaginés.
  3. N’oubliez pas que, quels que soient vos actes, de pratiquer la conscience du moment présent. Acceptez ce présent comme il vient et créez la manifestation du futur par votre intention et vos désirs les plus profonds et les plus chers.

6/ La  loi du  détachement

L’attachement est construit sur la peur et l’insécurité. Ne laissez tomber ni l’intention, ni le désir, mais votre attachement aux résultats.

Le détachement est synonyme de richesse de la conscience. La source de la santé et de  l’abondance vient du détachement. La loi du détachement Accélère la tendance de l’évolution. Intégrer la sagesse de l’incertain dans notre vie est, paradoxalement, source de bienfaits.

Pour intégrer la  loi du  détachement:

  1. Aujourd’hui je me consacre à la liberté d’être, tout simplement. Sans imposer mes  idées et  sans  chercher des  solutions à  mes problèmes.
  2. Aujourd’hui j’agirai dans l’incertain. Grâce à mon acceptation de  l’incertain, les solutions surgiront des problèmes, de la confusion, du chaos et du désordre. Plus les choses sembleront incertaines et plus je me sentirai en sécurité.
  3. J’anticiperai le  bonheur en restant  ouvert à une infinité de choix. je ferai ainsi l’expérience de la joie, de la magie, de  l’aventure et du mystère de la vie

7/ la loi du dharma ou but de la vie

Tout le monde a une mission dans la vie… un don unique ou un talent spécial à  offrir à autrui. Lorsque nous mettons ce talent particulier au service des autres, nous connaissons l’extase et l’exultation de notre propre esprit, lui qui est le but ultime de tous les buts. Deepak Chopra.

Dharma est  un mot  sanskrit qui veut dire  » le but de la vie »

Trois composantes forment cette loi du Dharma :

  1. La première dit que chacun de nous est sur terre pour trouver son vrai Soi.
  2. La deuxième explique que chaque être possède un don particulier, unique et à lui seul
  3. La troisième est servir vos semblables. Comment puis-je aider ? Comment puis-je être utile aux autres ?

La question : « que  peut  me rapporter ceci ? » a pour origine l’égo et la question : « Comment puis-je aider ? » est posée par notre esprit supérieur

L’auteur nous invite à répondre aux questions suivantes :

Question1 : «Si l’argent n’avait pas d’importance, si j’avais autant d’argent et de temps qu’il est possible de l’imaginer, que vais-je faire ?

Si vous choisissez de poursuivre votre action actuelle, alors vous êtes dans le dharma

Question 2 : « De quelle manière puis-je le mieux servir l’humanité ? »

En conclusion, l’auteur donne l’exemple du fonctionnement des cellules du corps humain. Chaque cellule humaine applique les lois énoncées dans ce livre.

Ces sept lois spirituelles du succès sont très puissantes et vous permettent d’atteindre la maîtrise de vous-même, tout en aidant vos semblables.

Lire plus vite que Balzac, Jacques Bergier et le président Kennedy réunis

lecturapidelecturapide4

Qui n’a pas été tenté par l‘envie de bouffer un livre attractif en une heure? Qui ne veux pas manquer les nouveautés, le progrès dans tel ou tel domaine?

Qui veut se plonger dans les intrigues d’un roman policier? Ne serait-ce qu’une heure d’évasion?

Notre bon Dieu alloue à chacun de nous vingt quatre heures par jour. Il n’y as pas de «piston» à ce niveau.

Le riche, comme le pauvre disposent tous les deux d’un même crédit temps.

Comment gérer nos vingt quatre heures?

  • Sans oublier notre famille
  • Sans négliger notre boulot
  • En tenant compte de notre santé
  • En méditant
  • En étant à jour dans nos connaissances

Le  monde évolue très vite et nous devons garder la cadence du savoir. Et pour prendre le train en marche,Il faut se faire régulièrement des mises à jour. S’actualiser constamment comme pour une page web.

Finalement, chacun de nous se sent frustré par le fait de savoir que l’info existe. Mais il nous faut l’assimiler en tenant compte de notre temps. Digérer l’info qu’il nous faut sans  craindre l’indigestion.

Quand on sait que Honoré de Balzac, le président Kennedy , L’écrivain Jacques Bergier pouvaient lire des millions de signes en un temps relativement très court, une certaine frustration nous submerge. Pourquoi pas moi? Sommes nous tentés de hurler!

Ce sont des  humains, tout comme nous. Leur secret est LA TECHNIQUE pour lire plus vite.

Un livre « Lecture rapide »   datant de  l’année  1969 mais ayant un contenu toujours d’actualité et n’ayant  pas  une seule ride.

Ce livre nous donne la fameuse recette de la lecture rapide en une série de dix  leçons:

  1. L’habileté perceptive: des exercices pour capter tout de suite le  mot et éviter les confusions.
  2. Les fixations,  accroître l’éventail de notre vision. Exercices pour supprimer la subvocalisation.
  3. Utilisation du faisceau actif de vision, nombre idéal de  fixations par  ligne. lecture des colonnes étroites, des  pages de  livres. Lutter  contre la tendance  à  la régression.
  4. Le courant de la  pensée et  la concentration. le cerveau alerte pousse les  yeux. Avantages de la lecture rapide:  souple, flexible. Evaluez votre  concentration.
  5. La  lecture sélective et son utilité. L’accélération progressive. Repérage des  mots-signaux. Exercices  de lecture.
  6. L’écrémage: définition, règles. Trouver rapidement l’idée  principale.Lire à fond les  phrases importantes. Astuces.
  7. Le repérage: Quand repérer? Quel élément repérer parmi de  nombreux détails. Trouver une définition. Que doit-on repérer? Où repérer? les  index,les signets annotés. Les synonymes et associations. Quelques conseils pour repérer.
  8. Faire un plan de lecture: informations générales, fiction. Le  quotidien. Les revues, les hebdomadaires. Exemple d’un plan de lecture. Annotez vos  livres.Les applications.
  9. Comment lire dans les affaires: Documents juridiques et administratifs.  Lettres d’affaires. Prospectus commerciaux. Rapports techniques.  Les  ouvrages spécialisés. S’exercer sur des textes difficiles.
  10. Attention, mémoire et culture: Notre attitude dans la lecture. Une expérience instructive. S’imprégner avant de critiquer. Trouver la clé de chaque livre. Bien vous servir de votre mémoire. Elle croît proportionnellement avec  vos  connaissances. L’intérêt stimule la mémoire. fractionnez votre travail afin d’augmenter la mémorisation. Lecture en un point, deux points de fixation. Identification des  mots.

Le cerveau humain est comme un muscle. Alors musclons-le!

Jouer avec les mots

Les mots sont magiques. Ils nous accompagnent à chaque instant de notre vie. S’ils ne sont pas prononcés, ils sont écrits sur du papier, gravés sur la pierre, ou enregistrés dans notre Word. le mot peut se transformer de sérieux à léger, drôle. Mais il est toujours notre fidèle compagnon.

joueraveclesmots

Les jeux de mots pullulent à travers l’histoire et les auteurs.

Et si  les  mots étaient faits pour jouer?

Boris VIAN

L’auteur du livre, Sébastien Bailly, nous invite à voyager dans le pays des  mots.
Calembours, charades , devinettes et autres. Tous aussi croustillants à lire.

Des auteurs célèbres se sont mis dans le jeu et ont crée des trouvailles géniales. Rabelais, Hugo, Prévert et bien d’autres sont passés maîtres dans cet art de jouer avec les mots.

Quelques devinettes tirées du livre:

  • « Quel est  l’animal le  plus  heureux au monde?… Le  hibou, parce sa  femme est  chouette! »
  • « Pourquoi les lézards aiment-ils les  vieux murs, parce que c’est là qu’on trouve le  plus de  lézardes! »
  • « Quel  est  le  comble de  la  clé?… C’est  d’être mise  à la  porte! »
  • « Quelle est la ressemblance entre  un facteur et un jongleur? … Il leur  faut à tous  les deux beaucoup d’adresse! »

L’auteur nous  invite à  essayer et retrouver notre âme d’enfant joueur et  créateur.
La liste des jeux de mots n’ a pas de fin. Aux lecteurs de s’y mettre!
Un livre à laisser tout près de soi. C’est un excellent inspirateur.
Bonne lecture!

Nouvelle banale dictée par un clavier fou

Une nouvelle banale mais inscrite dans les annales générales des blogs à prologues démagogues. La drogue n‘y est pour rien. Elle endors l’esprit, sapristi et le calumet est fait pour calmer les parties en partie boudeuses et l‘autre partie orageuse.  Les dragueuses glorieuses n’ont rien à envier aux chieuses, curieuses et envieuses. J‘ai l‘impression que ce bout de clavier me dicte mes mots. Tant mieux, l‘imagination ne demande pas mieux. L‘hypothèse de la fournaise grille nos méninges de singe évolué. Bonjour le jour, c’est déjà demain. Déjà? Qui l‘aurait cru!. Pourtant le temps trotte, galope. Espérons qu’il ne la salope pas trop, cette vie filante comme une étoile frileuse, se réchauffant au fil de l’espace sans murs, nous rendant mûrs avant d‘être recueilli. Bonjour le monde, immonde. Inonde tes créatures de bonne nature de cœurs criant en chœur ton indifférence. Il est huit  heure quatorze minutes. C’est l‘heure de se remuer les articulations. Faisons des petits pas, la prospérité peut être une suite de stratégies.L’échec n’existe pas,il faut faire mieux la prochaine, le prochain jour, le prochain smash. Ces onze lois sont faites pour tous.

lamaisonnée

Ah! Fini le rêve, le réveil chante déjà. Bonjour mon frère d’hier. Où était tu passé? Je sais, tu fais partie du passé. Bonjour le jour. Adieu hier. C’est déjà demain. Debout carcasse! Tu dois gagner ce jour béni. Arrêtes,arrêtes. La maisonnée ronfle. Sois discret. Réveilles juste ta moitié. L‘autre moitié, je m’en occupe.

Un petit pas peut changer votre vie

La voie du Kaizen

unpetitpaspeutchagervotrevie

Lorsque je me mesure à la triste impossibilité d’écrire cinq cent pages, un sentiment malsain d’échec m’envahit et j’ai la conviction que je ne pourrai jamais y arriver. Puis, petit à petit, j’écris une page, puis une autre. Un travail d’un jour, c’est tout ce que je puis me permettre d’envisager.

John Steinbeck

On peut décrire simplement cette stratégie par: « A chaque jour suffit sa peine. »

Comment des petits pas deviennent des bonds de géant

Le cerveau humain est programmé pour résister au changement. Face à la peur, il ne propose qu’une alternative: fuir ou combattre.

Pourtant, rien qu’avec des petits pas, vous pourrez « recâbler » votre système nerveux et lever le blocage qui paralyse votre enthousiasme et votre créativité.

Notre cerveau mammalien,où loge l’amygdale,qui nous alerte en cas de danger imminent, bloque toute tentative d’excitation de notre cortex, inhibant ainsi toute envie de progresser dans notre régime amaigrissant, par exemple, ou dans un travail intellectuel.

Faire des petits pas, c’est s’habituer, s’entraîner à ne pas réveiller l’amygdale. Ceux qui veulent sortir de leur zone de confort connaissent ce mécanisme interne.

La voie du Kaizen marche car des petits efforts évacuent la peur et ainsi notre cortex s’implique, donc progrès il y aura.

Agir comme l’écrivain John Steinbeck: ne réveillons pas l’amygdale et posons un pas après l’autre, une page après l’autre.

l’idée de ressasser toujours les mêmes questions négatives ont un effet néfaste sur nous.Ces questions alimentent négativement notre cerveau.Pour renverser le processus, le Dr Robert Maurer demande à ses patients de le contacter directement par boite vocale pour lui faire part d’une pensée ou une action positive sur eux tous les jours, ne serai-ce qu’une fois par jour. Au bout d’un mois, ils commencèrent à voir les choses sous un meilleur angle.

De même qu’un effort minime ne réveille pas d’appréhension, des petites questions posées à soi-même trouveront des réponses faciles, abordables à appliquer.

  • Comment économiser un euro par jour?
  • Quelle est mon activité quotidienne la plus chronophage et la moins rentable?
  • Quel est le plus petit pas à faire par jour pour améliorer ma  santé?
  • Quel est le plus petit que j’aimerai que j’aimerai m’offrir par
    jour?

A la fin de son livre, l’auteur énumère quelques citations dans  l’esprit Kaizen:

On reconnait le véritable créateur à son aptitude dans la plus humble, la plus banale des choses un sujet digne de toute son attention.

Igor Stravinski

Le succès réside dans la manière d’accumuler les minutes.Accéder à un moment de triomphe nécessite des millions de minutes.Puis on passe tout juste un millier de minutes à en jouir.Si vous avez été malheureux pendant des millions de minutes, combien pèse le millier de minutes de triomphe? Impossible de les mettre dans la balance…
La vie est faite de petits plaisirs. Un regard affectueux à votre femme au petit déjeuner, un moment d’effusion avec un ami. Le bonheur est fait de ces petites choses; les grandes n’arrivent que rarement.
Si vous ne connaissez pas ces innombrables petits moments de bonheur, les grands ne signifient rien.
Norman Lear

Affronter la difficulté lorsqu’elle est encore facile. Accomplir de grandes œuvres par une série de petits actes.
Tao-tö-king

Lien vers la page Amazon du livre

Stratégies de Prospérité

Sept stratégies de richesse et de  bonheur.

strategiedeprosperitc3a9.jpg

D’heureuses occasions se présentent invariablement à ceux qui savent développer leurs talents, qui ont de  l’ambition et qui, grâce à la discipline et  à la persévérence, font preuve d’initiative.

Jim Rohn, conférencier émérite, vous invite à emprunter le chemin de la sagesse,  de  la croissance et de la réalisation. Selon  lui, la prospérité vient à ceux qui planifient de façon stratégique leur destinée pour vivre pleinement en fonction de ce qu’ils ont ordonné.

Découvrez les  sept stratégies de  prospérité:

  1. libérer le  pouvoir des  objectifs.
  2. Etendre la sphère de ses connaissances.
  3. Apprendre à changer.
  4. S’occuper de ses finances.
  5. Maîtriser le temps.
  6. S’entourer de gagnants.
  7. Apprendre l’art de bien vivre.

Tout cela restera, enfin de compte que des mots, de la théorie. Pour un changement véritablement authentique, le dernier mot revient à la pratique.Autrement dit, il n’y a  que les connaissances appliquées qui comptent.

s’entourer de gagnants

Maîtriser son temps

Apprendre à changer

Quelques  citations de Jim Rohn

Les onze lois de la réussite.

Anthony

Ce petit livre  de Anthony Robbins:

 «Les onze lois de la réussite»

est un résumé de deux de ses livres:

  • «L‘éveil de votre puissance intérieure» et
  • «Pouvoir Illimité».

Constatant que son lectorat est un peu intimidé par ces ouvrages volumineux, Anthony Robbins décida de simplifier le contenu de ces deux gros livres.

L‘auteur remercie les acheteurs de petit livre, car ils contribuent à l‘aide de la Fondation Anthony Robbins  d’aide aux démunis et aux sans abris.

Brièvement, voici la liste de ces onze lois:

  • Comment renverser une mauvaise situation?
  • L’échec n’existe pas si vous  le décidez.
  • Apprendre à décider par vous-même.
  •  Bâtir vos croyances.
  • Concentrez-vous sur vos objectifs!
  • Les questions renferment la réponse.
  • Découvrez vos ressources cachées!
  • Apprenez le vocabulaire du succès!
  • Sortez des impasses grâce à de nouvelles métaphores.
  • Fixez-vous des buts.
  • Le défi mental de 10 jours.

Pour le défi mental des 10 jours, l’auteur insiste sur cet exercice des 10 jours:
Quelles sont les règles de ce défi?

        • Au cours des 10 prochains jours, refusez toute pensée, métaphore, toute question ou mot négatif!
        • Si vous revenez sur le négatif, reprenez les bonnes questions
        • Au réveil, posez vous les bonnes questions du matin
        • Au coucher, posez vous les bonnes questions du soir
        • Ces 10 prochains jours, concentrez-vous sur les solutions et non sur les problèmes
        • Si vous ressassez des pensées négatives plus de cinq minutes, faites une pause d’un jour puis recommencez vos 10 jours
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :