2020: L’odyssée de tous les possibles !

Déjà qu’en fin 2019, il y eu un avant-gout de l’année d’après, dans le style « The Day After ». Rien ne sera plus comme avant. L’avant et l’arrière sont comme les souliers de Joe Dassin, à semelles avant et arrière. Le devant du devis et la décision de la devise et son cours. Il court et vogue au gré des courtiers. Ils ne font pas de raccourci. Leurs pourcentages? Pas touche !

Les banques et leurs rouages. Pas question d’y fouiner. Tu ne comprendra que dalle. C’est fait pour noyer toute forme de révolte du petit épargnant, pas du tout épargné par la haute finance.

La monnaie a connu un long et sinueux chemin depuis le premier troc. Ensuite, un autre « génie » nous a convaincu des avantages de la monnaie sonnante et trébuchante. Je pense que c’est le même « génie » qui a réussi à nous convaincre qu’un misérable papier est une forme de monnaie

Maintenant, la tendance est à la monnaie virtuelle. Plus d’argent liquide en circulation. Tout se paie par virement bancaire. Il paraît qu’ainsi, il y a une traçabilité, une preuve.

Et comment gérer alors les sommes colossales de la maffia et des trafiquants de drogue ? Je réponds déjà à la question. L’argent non conforme sera automatiquement zappé.

Ah j’oubliais le blanchiment d’argent. Ils ont pensé à tout. Et le comble, ce blanchiment est injecté dans des fondations caritatives, humaines. Un chantage où les associations bénéficiaires sont devant un dilemme cornélien

Histoire de la monnaie.

Les assurances ? C’est le même monde des chiffres, courbes, graphiques trop savants pour ta petite tête de rêveur naïf. La clause la plus importante est illisible ou écrite en caractères minuscules. Les assureurs font tout pour te… Rassurer. Pour t’assurer, ces experts du « vol officiel » te font miroiter monts et merveilles. A tel point que tu te dis « pourquoi j’étais ignorant à ce point ! »

Que dire? Que médire ? Mes dires s’effacent devant les professionnels de la parlote polyglotte. Motus et boule de gomme. Écoute! Ou fait semblant! Tu peux aussi hocher la tête pour « montrer »combien tu suis assidûment les explications de la grosse tête.

La finance ? C’est trop savant pour moi. Comment définir simplement la finance ?

Il y a la finance saine. Qui dit que tout produit créé a son équivalent en argent. En plus, tenir compte de la loi de l’offre et de la demande. Quoique cette loi soit aussi élastique: Si on veut créer une tension sur un produit, il suffit de le raréfier pour augmenter la demande. Et ainsi, on peut augmenter « légalement » le prix.

Il y a la finance malsaine. Qui utilise des fonds pour un gain rapide, sans tenir compte de la loi gagnant-gagnant, ni le fait qu’il faut que le produit vendu doit avoir une utilité publique avérée. Un seul petit groupe de personnes bénéficie, et en plus, ce petit groupe écoule une « marchandise » interdite (drogues, armes de guerres…)

Le monde est ainsi fait.

Pourtant, je n’aime que toi, monde à moi. Idéal, beau, gentil, fraternel.

Les apprentis sorciers veulent nous téléguider avec une nanopuce pour nous gérer comme un gros troupeau.

Mais comment vont-ils introduire cette satanée puce? On a trouvé! Le vaccin anti-coronavirus qui se prépare dans des labos ultra-surveillés.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s