Le S.I.L.A ou Salon International du Livre d’Alger 2018

Il restait uniquement un jour  avant  la   clôture de l’événement.  Il fallait absolument qui j’y  fasse  un tour,  histoire d’exciter mes  papilles gustatives,  euh,  je  veux dire mes pupilles lectrices, très au courant des nouveautés dans  le  monde du livre. Ce  monde indétrônable, malgré les lourds  médias imposées, à  grands coups de  pubs. Ah la  pub et la PNL. La  pub a  appris de la  PNL comment squatter l’esprit humain,  comment l’inciter à  acheter des trucs dont  il n’a  pas  vraiment besoin. Plus de   secrets  pour les manipulateurs de   tous bords. Le cerveau humain est  livré méninges  de singes et  poings liés. Le  lien est  vite fait  entre  le dirigeant et  le  dirigé.

Une   séance pas  comme  les  précédentes.  Beaucoup d’invités vedettes. Des nouveautés à  gogo. Un nombre de  visiteurs record.
Bref,  tous  les  ingrédients étaient au rendez-vous.  Des auteurs comme Yasmina Khadra, Amari Chawki, Ahlem Mosteghanemi, Nina  Bouraoui, Kamel Daoud, Amin Zaoui  étaient présents.  Oui, je  dis  bien présents,  même s’ils  étaient loin physiquement, on sentait leur aura planer sur  le salon.
Je viens de commencer la lecture de « La boîte noire de l’Islam » de Amin Zaoui. Et de prime abord, il est attractif. Bonne lecture.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s