Nouvelle banale dictée par un clavier fou

Une nouvelle banale mais inscrite dans les annales générales des blogs à prologues démagogues. La drogue n‘y est pour rien. Elle endors l’esprit, sapristi et le calumet est fait pour calmer les parties en partie boudeuses et l‘autre partie orageuse.  Les dragueuses glorieuses n’ont rien à envier aux chieuses, curieuses et envieuses. J‘ai l‘impression que ce bout de clavier me dicte mes mots. Tant mieux, l‘imagination ne demande pas mieux. L‘hypothèse de la fournaise grille nos méninges de singe évolué. Bonjour le jour, c’est déjà demain. Déjà? Qui l‘aurait cru!. Pourtant le temps trotte, galope. Espérons qu’il ne la salope pas trop, cette vie filante comme une étoile frileuse, se réchauffant au fil de l’espace sans murs, nous rendant mûrs avant d‘être recueilli. Bonjour le monde, immonde. Inonde tes créatures de bonne nature de cœurs criant en chœur ton indifférence. Il est huit  heure quatorze minutes. C’est l‘heure de se remuer les articulations. Faisons des petits pas, la prospérité peut être une suite de stratégies.L’échec n’existe pas,il faut faire mieux la prochaine, le prochain jour, le prochain smash. Ces onze lois sont faites pour tous.

lamaisonnée

Ah! Fini le rêve, le réveil chante déjà. Bonjour mon frère d’hier. Où était tu passé? Je sais, tu fais partie du passé. Bonjour le jour. Adieu hier. C’est déjà demain. Debout carcasse! Tu dois gagner ce jour béni. Arrêtes,arrêtes. La maisonnée ronfle. Sois discret. Réveilles juste ta moitié. L‘autre moitié, je m’en occupe.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s